Comment créer un bureau fonctionnel dans un tout petit espace d’1,2m² ? C’est tout l’enjeu et l’originalité de ce projet orchestré et réalisé par Superstrate.

A l’origine : notre client souhaitait être conseillé, sur plan, sur l’aménagement et la disposition des pièces d’une maison de village au nord de Montpellier. Dans ce projet, plus particulièrement sa demande s’est portée sur l’optimisation d’un couloir et d’un salon. L’idée étant d’intégrer un bureau dans cet espace. Notre idée fut de lui proposer de détourner un petit m² de couloir  rattaché au salon, pour servir de bureau. Et si ce petit espace avait vocation à rester ouvert sur le salon, il méritait bien sûr qu’on travaille ses lignes et ses couleurs.

Matériaux : Bois d’épicéa blanc, MDF laqué blanc, Chêne, Papier peint Storm

Nous avons ainsi proposé la création d’un décroché dans le couloir qui puisse servir d’alcôve avant d’agencer l’espace. Pour cela nous avons proposé la modification et le déplacement de la cloison du couloir. Ce changement sur plan a permis de créer un espace ouvert, fonctionnel, avec de nombreux rangements, sans perturber la circulation. Dans le même temps nous avons avancé le conduit du poële à bois en direction du salon, et l’avons adossé à la nouvelle cloison créée.

 
 
Réhabiliter l’espace : une cohérence mêlant architecture d’intérieur, décoration, et agencement.
Côté Bureau. En intégrant un grand mur de bardage bois réalisé sur mesure, nous avons cherché à valoriser et rendre intime et chaleureux ce bureau ouvert sur le salon. Le bois et le papier peint graphique viennent réchauffer et animer les volumes de rangement blanc pur très usuels. Une petite lumière d’appoint relève les détails du bardage en épicéa blanc et apporte clarté et matière à cet espace enclavé.

Côté salon, nous avons proposé de trancher en habillant la cloison avec un parement foncé sur lequel vient se détacher le poële à bois.

En mélangeant architecture d’intérieur et mobilier sur mesure, nous avons pu cloisonner l’espace et  redéfinir ses fonctions, tout en optimisant les mètres carrés. Seulement 1,2 m² d’emprise au sol pour un bureau, qui trouve sa place au beau milieu d’un salon tout en se faisant discret.

Écrit par:Superstrate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *